L'émergence de la réclame

La pub existe depuis que le commerce existe, sous la forme d'affiches ou d'annonces, présentes sur les foires et les marchés. Toutefois, elle ne commence à se développer qu'avec le début de la révolution industrielle au XIX ème siècle. On voit apparaître sur le marché, à cette époque, beaucoup de nouveaux produits. Grâce aux moyens de productions qui se développent, les offres se multiplient et se diversifient afin de répondre aux besoins croissant de la population.

 

La concurrence connaît également une forte augmentation et il n'est plus aussi aisé de vendre ses produits. Il est nécessaire désormais de promouvoir ses produits via la pub que l'on trouve alors sous la forme de la réclame.

 

Après la seconde guerre mondiale, la télévision et le cinéma amènent les annonceurs à perfectionner leurs techniques de vente en utilisant toutes les possibilités de ces supports qui deviendront très rapidement les premiers médias publicitaires en raison de leur impact sur un très large public.

 

La réclame est le premier moyen d'annonce publicitaire télévisuel pour faire acheter un produit. Elle est apparue avec la société de consommation. Elle se base uniquement sur les qualités du produit qu'elle promeut et elle cherche à prouver que ce produit dépasse tous les autres de même type. Cependant, elle ne fait pas appel à la comparaison pour le qualifier par rapport aux autres.

 

La réclame a fait les beaux jours, dans le secteur du commerce, des grands magasins du XIX ème siècle qui s'offraient des demi-pages dans les journaux. Elle a aussi été cosmétique, de droguerie, hygiénique, de parfumerie et pharmaceutique et enfin financière. Parfois, la réclame a eu des connotations ecclésiastiques. L'opinion publique a fait un lien entre la réclame et le charlatanisme quand elle promettait de l'énergie sexuelle aux vieillards ou de jolies poitrines aux dames.

 

Avec la réclame, la société de consommation se développe et grandit considérablement. D'une société agricole, dans laquelle la réclame existe à dose homéopathique, la France passe à une société de production où la réclame est nécessaire à la consommation. La réclame fait croître la consommation en faisant la promotion des nouveaux produits nés avec la révolution industrielle.

 

Pendant les Trente glorieuses (période de forte croissance économique, 1946-1975), les gens consomment de plus en plus à mesure que la société mue : changement des mentalités et notion de loisir font leur apparition. La réclame commence à intégrer ces aspects dans ses campagnes.

 

L'essor de l'audiovisuel s'accompagne de la pub, qui est présente à travers les médias : cinéma, radio, télévision. La pub a un poids financier croissant dans l'économie des médias. La pub de marque apparaît à la télévision française en octobre 1968 sur la première chaîne de l'ORTF. La pub télévisuelle associe les meilleurs atouts d'efficacité car les spots publicitaires sont de petits films avec des scenari courts et bien réalisés qui permettent de transmettre l'essentiel du message publicitaire. Elle est la meilleure source d'information commerciale devant les autres supports médiatiques. On se souvient plus aisément d'une pub télévisuelle car elle informe tout en divertissant.

 

À partir des années 60/70 la pub devient un facteur essentiel de la stratégie des entreprises, au même moment la société de consommation est en pleine expansion. L'annonce publicitaire a évolué avec la société qui lui était contemporaine. La publicité est devenue un phénomène culturel, elle n'est plus seulement artistique, elle devient scientifique, technique et le professionnalisme s'impose, avec une nouvelle philosophie : le commercial supplante l'agressivité de l'annonce, la théorie scientifique connaît son apogée avec le marketing (cf. articles : Les dérives du marketing : consommateurs attention à la marche !)

 Ajouter un commentaire 
 

Demande de rappel

Veuillez confirmer que vous n'êtes pas un automate en cochant la case suivante
Ne plus afficher