Les grands noms de la publicité

Les grands noms de la publicité

En France.

 

Le tout premier des publicitaires, même s'il est aujourd'hui décédé, est toujours présent devant nos yeux et dans notre esprit car il est visible sur grand écran lorsque nous allons au cinéma, sous la forme d'un petit mineur. C'est bien sûr, Jean Mineur (1902-1985), qui a créée un nouveau métier dans les années 20 : régisseur publicitaire. Mineur décide de faire de la pub au cinéma, ainsi que sa propre pub avec le personnage du " Petit Mineur", atteignant une cible avec sa pioche, le tout faisant référence au nom et à la région d'origine du publicitaire.

 

Viennent ensuite par ordre chronologique :

 

Marcel Bleustein-Blanchet (1906-1996), fonde en 1926 son agence Publicis (contraction de publicité et six, cf. date de naissance et de création). Il imagine de nombreux slogans tes que : "Du pain, du vin, du Boursin"; "C'est Shell que j'aime"; "André : un chausseur sachant chausser". Il invente les slogans radiophoniques chantés et introduit les enquêtes d'opinion en France. Il a contribué à faire de la pub une profession sérieuse et respectée.

 

Jean Séguéla (1934) débute dans le monde de la pub à l'âge de 33 ans chez Delpire et fonde en 1970 son agence de communication Roux-Séguéla (RSCG) avec Bernard Roux, ex-employé comme lui de l'agence Axe Publicté. Séguéla prétend avoir participé à 10.500 campagnes publicitaires et 20 présidentielles en tant que publicitaires. On lui doit "la force tranquille" et "Génération Mitterrand" pour François Mitterrand.

 

Jean-Claude Decaux (1937-2016), qui a fondé en 1955 sa société JC Decaux, spécialisée dans les placards publicitaires urbains ou sur autoroutes. Puis, il a inventé les abribus (1964) avec un support financé par l'annonceur pas par la collectivité. En 1981, il crée les premiers "journaux électroniques d'informations" diffusant des messages pratiques pour les citadins. Enfin, en 2005, il fonde le Vélib', la pub payant l'installation des services.

 

Christophe Lambert (1964-2016) fût à la tête de Publicis Conseil en 2003, avant de fonder avec Frédéric Raillard et Farid Mokart le groupe FFL en 2006. Lambert quitte la société en 2008 pour créer avec le cinéaste Luc Besson Blue Advertainment. En 2009 il devient conseiller en communication de Jean Sarkozy et en 2010 directeur général d'EuropaCorp, le studio de cinéma de Luc Besson.

 Ajouter un commentaire 
 

Demande de rappel

Veuillez confirmer que vous n'êtes pas un automate en cochant la case suivante
Ne plus afficher