Les dérives du marketing : consommateurs attention à la marche !

Les dérives du marketing : consommateurs attention à la marche !

Petit rappel : quid du marketing ?

 

Le marketing est défini comme l'analyse des besoins des consommateurs et l'ensemble des moyens d'action utilisés pour influencer le comportement des consommateurs de tous âges, toutes professions et tous niveaux culturels, éducatifs et sociaux confondus.

 

De nos jours le mot "marketing" est mis à toutes les sauces, il est associé à tout et à rien, il est "branché". Or, le marketing, bien qu'il soit de la pub, n'est pas que cela, ce n'est pas de la vente ou de la prospection, ni du télémarketing (prospection téléphonique) ou des plaquettes commerciales, ce n'est pas non plus qu'un site web. C'est un état d'esprit. Avec de la logique, de la cohérence et de la créativité, on part d'une information : les besoins du client, les nouvelles tendances, pour aboutir à la création d'un produit et à la mise en place d'une stratégie.

 

Les dérives du marketing sont de types variés :

 

  • le marketing greenwashing (lavage de cerveau vert) :

une entreprise, affirme les valeurs et l'importance du respect de la planète et ainsi se labellise verte et productrice d'actions concrètes dans le développement durable, en cas de scandale, catastrophe ou coup dur (pollution dans les secteurs automobile, agro-alimentaire, énergétique, informatique et textile). De facto, elle a recours à une communication de crise pour réduire les impacts négatifs et la perte de consommateurs.

 

  • le marketing numérique :

les comportements d'adolescentes obsédées par leur apparence physique et ce qu'elles croient être les canons de la beauté sont influencés par exemple par une enseigne de sous-vêtements, de maillots de bain ou de vêtements, qui met en scène une modèle dont le corps et les membres sont retouchés par photoshop afin de créer un corps soi-disant parfait.

 

  • le marketing participatif :

le développement de l'e-réputation, qui fonctionne de manière collaborative, avec des commentaires laissés par des visiteurs évaluant des prestations d'hôtels, restaurants et activités touristiques, engendre des avis non justifiés et néfastes des internautes, ainsi que des faux commentaires (déstabilisation de la concurrence) non contrôlés par les sites d'hébergement.

 

  • le marketing pharmaceutique :

l'industrie pharmaceutique propose des avantages en nature aux médecins afin que ceux-ci promeuvent l'utilisation de certains produits de tel ou tel laboratoire au détriment des malades. Le phénomène touche les CHU, le privé, le public et pour l'heure il n'a aucun dispositif juridique pour l'endiguer.

 

  • le marketing sexué :

les femmes et les hommes ont les mêmes dents, pourtant il nous est proposé du dentifrice pour homme et du dentifrice pour femme. De même qu'il est sorti de la lessive pour homme, afin que Monsieur n'est pas à sentir les senteurs trop "féminines" des lessives traditionnelles. Sans oublier le coût de tout ça. Les prix des produits spécialement conçus pour les femmes sont plus élevés que ceux pour les hommes pour un produit identique à la base et de grande consommation.

 

  • le marketing viral :

les images pornographiques qui tentent de racoler des internautes via des sites aux contenus explicites pour faire passer le message sur un nouveau positionnement, un nouveau produit. C'est pousser à l'extrême le sexe dans la pub avec un "concept" provocateur qui permet de faire parler de soi par n'importe quel moyen avec la banalisation d'une forme de violence sur le corps, la plus part du temps féminin, qui est utilisé, échangé, morcelé et vendu, d'où une réduction et d'une désacralisation de la personne humaine.

 

 

Amis clients et consommateurs faites attention à vous et à vos enfants, le marketing oui c'est bien mais ses dérives ont tendance à être pernicieuses, mieux vaut être prudent et ne pas laisser l'accès à Internet sans surveillance.

 Ajouter un commentaire 
 

Demande de rappel

Veuillez confirmer que vous n'êtes pas un automate en cochant la case suivante
Ne plus afficher